Conclusion

L'homme ne réalise pas des hybridations dans le seul but de faire changer les couleurs ou les tailles des plantes, même si cela peut être le cas pour des raisons commerciales. Les hybridations sont utilisées pour des raisons médicales (médicaments fabriqués à partir d'OGM), pour améliorer la production ou la résistance de certaines plantes ou encore pour modifier le goût de  certains aliments. Les recherches sur les hybridations sont toujours en cours et contribuent à l'évolution de la science.

Grâce à Grégor Mendel et à ses découvertes sur les lois de l'hérédité, la génétique a  beaucoup  progressé depuis le XIXème siècle. Les scientifiques cherchent encore comment créer des espèces hybrides fertiles mais pour l'instant les hypothèses émises ne sont qu'en toute petite partie vérifiées. L'exposition à des rayons violets ou à une forte température rendrait peut-être fertiles des hybrides stériles. Certains scientifiques ont même évoqué des plantes hybrides qui diminueraient le taux de gaz à effet de serre.

 

Nous souhaitons remercier Mme Kirsch, Mr Delor, Mr Squiban et Mr Guyot pour leur aide précieuse.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site