Les avantages des OGM

 Les OGM n’ont pas que des inconvénients, ils présentent énormément d’avantages en particulier dans les domaines médicaux, environnementaux, agronomiques, nutritionnels et économiques.

Les avantages médicaux :

De nouvelles techniques de production de vaccins pourraient faire leur apparition, elles seraient à la fois moins coûteuses et plus pratiques pour les utilisateurs. Ensuite, il serait possible de créer des ‘plantes usines’ productrices de médicaments. Il deviendrait possible d’avoir recours à l’agriculture moléculaire, ou moléculture végétale et animale, qui consiste à utiliser des plantes ou des animaux génétiquement modifiés, pour produire des composés pharmaceutiques ou moléculaires. Une autre application est en voie d'expérimentation qui permettrait la production du facteur IX, une protéine qui sert à la coagulation chez les hémophiles. Cette protéine est habituellement extraite de cellules sanguines. La production de cette molécule par moléculture apporterait de très grands changements dans l’histoire de la médecine puisqu' elle pourrait permettre de réduire le risque de transmission de maladies comme l’hépatite B ou encore le SIDA. D’autre part, des études sont en cours sur des plants de tabac qui pourraient bien synthétiser de la lipase, une enzyme permettant de combattre la mucoviscidose.

Les avantages environnementaux :

Les OGM ( parfois ) permettent de réduire l'utilisation de produits chimiques. En effet, la culture d’OGM résistant à un insecte permettrait de réduire l’apport de produits chimiques au champ, puisque la plante peut se défendre elle-même contre l’insecte nuisible en produisant en quelque sorte, son propre insecticide. On pourrait alors créer des espèces beaucoup plus résistantes  qui n’auraient donc pas besoin de traitement, ou alors à quantité plus raisonnable. La diminution de l’utilisation de pesticides et d’insecticides aurait alors un impact sur la biodiversité. En effet, moins d’espèces seraient tuées par l’utilisation trop importante de ces produits chimiques. Quelques plantes ont déjà été pensées pour remédier aux problèmes de pollution de l’environnement. Par exemple, une variété de peuplier a été génétiquement modifiée pour nettoyer le sol de la contamination par les métaux lourds.

Les avantages agronomiques :

Dans 50 ans, les spécialistes ont prévu que la population mondiale qui s’élève aujourd’hui à 6 milliards d’habitants aura doublé sur terre. L’approvisionnement alimentaire reste donc un des défis majeur de nos sociétés. A long terme, l’objectif de la recherche sur les OGM est de créer des plantes résistantes aux conditions de culture difficiles.  Par exemple des gels intempestifs  peuvent, dans certaines régions du monde, détruire définitivement des plantations. L’agriculteur peut perdre alors la totalité de sa culture pour l’année. Pour y remédier, un gène anti-gel provenant d’un poisson d’eau froide a été introduit dans des plantes telles que le tabac ou la pomme de terre. Avec ce gène, ces cultures tolèrent un froid qui les aurait normalement tuées. De la même manière, certaines plantes GM ont été créées pour résister à la sécheresse pendant de longues périodes sans pluie et à une forte salinité du sol qui annonent une future pénurie d’eau d’irrigation.

Les avantages nutritionnels :

C’est un des arguments qui est le plus souvent mis en avant pour justifier l’application de la technologie OGM en agriculture. En effet, certains aliments génétiquement modifiés ont déjà leur place sur le marché. Le cas le plus avancé reste celui du riz doré. Il a été génétiquement modifié pour produire du béta-carotène qui est un précurseur de la vitamine A ( cela signifie qu'en cas de besoin le corps peut transformer le béta-carotène en vitamine A). Une carence de vitamine A  provoque de graves problèmes de vision, pouvant aller jusqu’à la cécité. L’Unicef estime qu’un apport suffisant en béta-carotène permettrait d’éviter la mort   d’enfants à travers le monde.  Une étude publiée dans la revue Science a montré que 300 g de ce riz apporteraient 100mg de vitamine A. Or les besoins nutritionnels quotidiens recommandés sont de 600 mg/jour. Il faudrait donc près de deux kilos de riz, soit neuf kilos de riz cuit pour couvrir cet apport.

Les avantages économiques :

Les OGM ont aussi leur place dans l’économie. En effet, ils peuvent apporter de réels avantages financiers, car les agriculteurs auraient alors des semences améliorées qui permettent d’obtenir un accroissement des rendements agricoles, un rendement financier ainsi qu’une résistance aux maladies et aux conditions climatiques beaucoup plus forte. Les agriculteurs auraient alors moins de dépenses pour les produits d’insecticides et n’auraient presque plus de perte lors des gelées.

 

Les OGM présentent de nombreux avantages, encore faut il savoir les utiliser convenablement. /!\

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site