Introduction

Vous avez sûrement dû entendre parler d'hybride au moins une fois au cours de votre vie. Oui, car le mot hybride apparaît dans plusieurs contextes. On l'utilise pour les véhicules, les appareils photo, la faune et la flore. Pour notre part, nous nous sommes intéressées aux hybrides dans le monde des êtres vivants. De nos jours, notre environnement est constitué de nouvelles espèces réalisées par l'homme, c'est le cas de la clémentine. Ces individus issus la plupart du temps de parents que nous connaissons bien sont obtenus par hybridation et sont appelés hybrides.  

 Dans le domaine des êtres vivants, un hybride provient d'un croisement entre deux espèces, races ou variétés distinctes. Ces hybridations sont en particulier effectuées par la manipulation de l'homme mais peuvent également se produire naturellement.

L'hybridation a donc été expérimentée par l'homme au XIXème siècle. C'est Johann Gregor Mendel, connu comme le père fondateur de la génétique qui a hybridé des pois. Il a créé un hybride de pois, l'un présentant le caractère « grains lisses » et l'autre présentant le caractère « grains ridés ».

 

Nous nous sommes intéressées aux hybrides végétaux afin de répondre à la question :

Dans quel but l'homme réalise t-il des hybridations végétales ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site